Centre national d’information et de l’orientation scolaire et professionnelle (CIOSPB)

 

Un repère méconnu de sa cible ?

C’est presqu’un trésor pour les élèves, les étudiants aussi les parents. Nombreux ne le découvrent qu’après le Baccalauréat, et sont les plus chanceux. Mais d’autres par contre ignorent même ses attributs et partant son importance pour leurs cursus scolaires et professionnels. Le centre national d’information et de l’orientation scolaire et professionnelle (CIOSPB) existe depuis 1994. Découvrons ensemble cette maison.

Né de l’ancienne DOB (Direction de l’Orientation des Bourses), le Centre National de l’Information et de l’Orientation Scolaire et Professionnelle (CIOSPB), cette orientation scolaire au Burkina Faso a connu un nouvel essor avec la mise en place d’une démarche plus stratégique à partir de 1994. « L’objectif de cette démarche a été de renforcer les missions de la DOB dans le but d’atteindre le maximum d’étudiants», selon le Directeur de l’information et de l’orientation scolaire,Dr Guy OUEDRAOGO. Aujourd’hui le Burkina Faso dispose d’un contingent national 2000 bourses par an. Ces bourses sont appuyées de près de 300 bourses de divers pays sans compter les bourses ponctuelles qui entrent dans le cadre de coopérations entre le Burkina et ses pays amis.

Un centre d’accueil et d’écoute !

Le CIOSPB comporte plusieurs volets parmi lesquels le volet information directement lié aux offres de formation, il s’agit de diffuser l’information le plus largement possible aux étudiants et aux parents sur les offres de formation disponible dans l’enseignement supérieur aussi bien dans le public et le privé et également au niveau des universités étrangères qui accueillent les étudiants burkinabè. Il possède un répertoire des différentes universités qui est mis à jour annuellement et le CIOSPB travaille également en collaboration avec la Direction générale de l’enseignement supérieur pour mettre à jour les établissements d’enseignement supérieur privés reconnus par l’Etat qui sont autorisés à accueillir les étudiants sans compromettre leur devenir académique. C’est avec ce répertoire que les informations sont données aux étudiants selon la série du BAC et le projet académique et professionnel. Il dispose en son sein également un dispositif qui accueille les étudiants et les parents qui ont besoin d’accompagnement pour essayer de déblayer les obstacles qu’ils rencontrent dans le choix de leur filière.

 A ce titre la structure dispose des conseillers d’orientation dont le rôle est d’aider les étudiants à découvrir leurs aspirations socio professionnelles afin de choisir la filière dans laquelle ils ont le maximum de chance de réussir.

Concernant l’aspect professionnel, un répertoire de métiers qui est mis à jour en collaboration avec le Ministère en charge de l’Emploi et de la Jeunesse et celui du commerce est désormais opérationnel. Cette actualisation tient compte des spécialités des étudiants.  

Une institution qui vient de loin et peine à s’imposer ?

A l’instar de plusieurs autres structures étatiques, les objectifs et même les attributs du CIOPB sont souvent l’objet de contradiction de la part de certaines institutions donatrices de bourses d’études. Ces dernières avancent sans impliquer le centre mis en place par le gouvernement. Mais le centre d’orientation travaille à ce que toutes ces bourses soient désormais disponibles en son sein parce qu’il reste l’institution de l’Etat en charge des questions de bourses. A côté de cela, la gestion a connu une amélioration car il y eut un temps où les textes autorisaient le ministre à disposer d’un certain nombre de bourses qu’il gérait à sa discrétion. Mais suite au contrôle mené par l’autorité supérieure du contrôle de l’Etat et de la lutte contre la corruption (ASCE/LC), recommandation a été faite de revoir cette disposition. De ce fait le Ministre en charge de l’enseignement supérieur a instruit le CIOSPB de relire ce texte. Et la disposition qui permettait au Ministre de disposer des bourses a été supprimée.

                                                                     Brayak SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici